Comparatif des caisses d’assurance-maladie en Suisse

Il est recommandé de comparer les caisses d’assurance-maladie au moyen du comparateur de primes tous les ans, car les cotisations mensuelles varient fortement d’une caisse à l’autre. Et ce n’est pas tout: les assurances-maladie se distinguent également en termes de prestations.

Comparez dès maintenant votre caisse d’assurance-maladie en ligne avec notre comparateur des caisses d’assurance-maladie et économisez chaque année plusieurs centaines de francs! Notre comparateur de primes est une alternative aux portails comparatifs bonus.ch ou comparis.ch.

L’association faîtière Santésuisse a calculé qu’au cours de cette année, les primes des caisses d’assurance-maladie augmenteront en moyenne de 4 à 5%. Une comparaison précoce des caisses d’assurance-maladie et un changement de caisse d’assurance-maladie en résultant vous permettent de réduire vos dépenses d’assurance de base.

Lors de la comparaison des caisses d’assurance-maladie, il convient de veiller particulièrement aux prestations d’assurance correspondantes. L’assurance de base ainsi nommée inclut la couverture
réglementée par la loi en cas de maladie, mais également en cas de maternité et d’accident. Ces prestations sont partout les mêmes. Elles ne doivent donc pas être différentes. Seul le montant de la prime varie selon les différentes assurances. Les modèles de caisses d’assurance-maladie disponibles tels que par exemple HMO, Telmed et médecin de famille, sont également différents.
C’est pourquoi vous devriez comparer votre caisse d’assurance-maladie.

D’ailleurs, il existe également une sorte de garantie indiquant si votre prime d’assurance-maladie est équitable: la caisse d’assurance-maladie calcule les coûts estimés et établit sur cette base la prime à payer. Ces calculs sont remis à l’Office fédéral de la santé publique qui doit autoriser la prime.

comparateur-primes-assurance-maladie

Franchise et participation individuelle: en quoi sont-elles importantes pour le comparatif des caisses d’assurance-maladie?

Une participation individuelle est généralement prévue dans l’assurance de base. Elle est la même dans toutes les caisses d’assurance-maladie. Celle-ci est transmise aux clients d’une part sous la forme de la franchise, et d’autre part en tant que participation individuelle Pour que vous puissiez prendre réellement une décision adaptée à vos besoins lors de la comparaison des caisses d’assurance-maladie, vous devez comprendre ce système. Vous sélectionnez manuellement la franchise souhaitée dans notre comparateur.

Franchise

Pour les assurés (adultes), la règle est qu’ils payent 300 francs au maximum par an pour une franchise normale, peu importe le montant des dépenses réelles. Les enfants et adolescents ne payent rien de leur poche, ils en sont exonérés. Ce système permet de garantir que les primes soient maintenues au niveau le plus faible possible. Les personnes qui optent pour une franchise supérieure de 500, 1000, 1500, 2000, voire 2500 francs par an, peuvent réduire sensiblement leur prime mensuelle.

Pour les jeunes adultes en bonne santé, qui vivent sans grands risques et qui n’envisagent pas d’avoir un enfant, une franchise élevée, à savoir indépendamment de la caisse d’assurance-maladie et de ses modèles, peut valoir la peine. Il faut toutefois procéder en premier lieu à une comparaison des caisses d’assurance-maladie: car toutes les augmentations de franchise ne réduisent pas forcément la prime mensuelle. Dans certaines circonstances, il faut accepter des frais hospitaliers thérapeutiques imprévus. Les personnes qui ont un aperçu fiable de leurs coûts et qui doivent planifier correctement leurs dépenses sont donc, dans certaines circonstances, mieux loties avec la franchise ordinaire.

Participation individuelle

Une fois la franchise déduite des coûts liés à l’assurance de base, 10% du montant restant doivent encore être supportés par l’assuré. Ce montant est de 700 francs par an pour les adultes, et de 350 francs pour les enfants et adolescents.

Participation individuelle maximale

L’association de la franchise et de la participation individuelle ne peut pas être augmentée à l’infini. Les primes mensuelles ne peuvent donc être réduites que dans un certain cadre. La franchise maximale est actuellement de 3’200 francs par an pour les adultes, et de seulement 950 francs par personne pour les enfants et adolescents. Il existe encore d’autres réglementations: les mesures préventives et les prestations réalisées dans le cadre de la protection de la maternité de la 13ème semaine de grossesse jusqu’à 8 semaines après la naissance, sont exclues en principe de la franchise.

Utilisez le comparateur des caisses d’assurance-maladie pour calculer la franchise.

Comparer les caisses d’assurance-maladie vaut la peine: toutes les caisses ne proposent pas tous les modèles.

Le comparateur des caisses d’assurance-maladie vous fournit rapidement les résultats suivants:

Le modèle standard prévoit que vous disposiez du libre choix du médecin et que vous obteniez toutes les prestations de l’assurance de base. Vous ne bénéficiez pas de réductions de l’assurance-maladie avec ce modèle.

Pour le modèle HMO en revanche, il est possible d’obtenir une réduction pouvant atteindre 25%. Ce modèle prévoit qu’en cas d’urgence vous soyez traité dans un centre de soins par des médecins spécialisés faisant partie d’un réseau de spécialistes. Votre traitement est généralement coordonné par un médecin traitant attitré qui est votre premier interlocuteur.

Le modèle du médecin de famille s’explique de lui-même: vous vous engagez auprès de la caisse à toujours consulter en premier lieu votre médecin de famille, lequel coordonne intégralement votre traitement. Si vous optez pour ce modèle, les caisses d’assurance-maladie réduisent les primes jusqu’à 20%.

La plupart des caisses d’assurance-maladie accordent la même réduction pour le modèle Telmed. Celui-ci prévoit que vous vous adressiez tout d’abord à un conseiller médical par téléphone pour tous vos problèmes de santé, lequel se charge de tout et planifie vos visites médicales. Certaines caisses offrent des modèles d’économie supplémentaires, comme par exemple l’achat des produits pharmaceutiques et thérapeutiques nécessaires dans des pharmacies agréées déterminées ou le traitement dans des hôpitaux définis par contrat. Les réductions varient ici fortement et dépendent toujours des modèles des différentes caisses.

Un comparatif des assurances complémentaires devrait également être envisagé. Vous n’êtes nullement tenu de souscrire les assurances complémentaires souhaitées auprès de la même caisse d’assurance-maladie dans laquelle vous avez assuré votre assurance de base. Il est possible de faire appel à plusieurs fournisseurs. Toutefois, le changement de l’assurance de base dans une autre caisse peut parfois s’avérer difficile. En effet, certains assureurs exigent pour la souscription d’une assurance complémentaire que l’assurance de base soit également fournie par leurs soins.

Comme vous pouvez le constater à la lecture de notre article, le comparatif des caisses d’assurance-maladie vaut dans tous les cas la peine.

Aktualisiert von Redaktor am 13. März 2018

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 4,80 out of 5)
Loading...